Bienvenue sur le site web de la Maîtrise d’Ouvrage de l’Aéroport de Donsin

Actualités

La Banque mondiale en mission d’appui à la mise en œuvre du projet d’infrastructure de transport de Donsin.

[ 10 juin 2016 ]
envoyer l'article par mail envoyer | Version imprimable de cet article Imprimer

Du 6 au 10 juin 2016, une mission de la Banque mondiale a séjourné au Burkina Faso dans le cadre de l’appui à la mise en œuvre du projet d’infrastructure de transport de Donsin.

JPEG - 34 ko
Une vue du chantier de la bretelle Est visitée par la délégation de la Banque mondiale

Du 6 au 10 juin 2016, une mission de la Banque mondiale a séjourné au Burkina Faso dans le cadre de l’appui à la mise en œuvre du projet d’infrastructure de transport de Donsin. Conduite par M. Fabio GALLI, spécialiste principal des transports et chargé du projet, la mission comprenait des experts en matière de transport et de l’environnement. Avec le Directeur général de la MOAD M. Hadama YBIA entouré de ses plus proches collaborateurs, une série de séances de travail a permis de faire le point sur l’état d’avancement des travaux des voies d’accès de l’aéroport de Donsin. Ces travaux sont financés par la Banque mondiale pour 85 millions de dollars, soit 42,5 milliards de FCFA.

JPEG - 30.6 ko
La Banque mondiale, la MOAD et l’entreprise MSF en séance de travail

L’un des temps forts de cette mission a été sans conteste la visite des travaux des voies d’accès, qui a permis de constater que le retard accumulé dans l’exécution des travaux est incompressible. L’entreprise MSF en charge des travaux a certes connu des perturbations tant au niveau des relations de travail avec les employés qu’avec les populations riveraines, tout comme les perturbations politiques au Burkina Faso qui ont pu gêner l’avancement des travaux, mais il ressort que c’est plus un manque d’organisation et de planification rigoureuse qui explique ce retard. Aussi, lors de la rencontre entre la Banque mondiale, la MOAD, la mission de contrôle et MSF, le Directeur général de la MOAD a tenu des propos fermes à l’endroit de l’entreprise l’invitant à corriger le tir.

Le vice-président de MSF, M. Paulo Nuno FERREIRA SILVESTRE qui est venu de Lisbonne (Portugal) spécialement pour cette rencontre, a pris l’engagement de veiller à faire le nécessaire pour lever les obstacles afin que les travaux puissent avancer convenablement. Il a demandé qu’un nouveau délai soit accordé à l’entreprise pour la livraison de l’ensemble des voies d’accès, soit avril 2017, au lieu de décembre 2016.


 

0 visiteurs en ce moment

 visites
Lettre d'information