Bienvenue sur le site web de la Maîtrise d’Ouvrage de l’Aéroport de Donsin

Actualités

Concertation des partenaires de la MOAD avec la direction générale de l’institution.

[ 10 février 2017 ]
envoyer l'article par mail envoyer | Version imprimable de cet article Imprimer

Le vendredi 10 février 2017, s’est déroulée au siège de la MOAD une rencontre avec les principaux partenaires de la MOAD pour le suivi de la mise en œuvre des conventions.

JPEG - 37.7 ko
Les responsables des structures autour du DG de la MOAD

Le vendredi 10 février 2017, s’est déroulée au siège de la MOAD une rencontre avec les principaux partenaires de la MOAD pour le suivi de la mise en œuvre des conventions. Autour du Directeur Général de la MOAD, étaient réunis les responsables des structures en convention avec la MOAD que sont l’AGETEER (eau et équipement rural), le BUNEE (suivi environnemental), le CNSF (semences forestières), la DGUBT(ex DGUTF pour l’aménagement urbain), l’IGB (cartographie), l’INERA (recherche agricole), le Laboratoire de physique chimie de l’environnement (LPCE) de l’Université de Ouagadougou, et l’Université de Koudougou (patrimoine culturel). Seule la Direction provinciale de l’action sociale de l’Oubritenga était absente à cette importante rencontre qui visait à faire le point de toutes les conventions passées entre la MOAD et ces structures.

JPEG - 39.4 ko
Toute l’équipe de la MOAD se tient disponible pour aider à l’exécution des conventions.

Comme préalable à cette rencontre, les responsables de la MOAD et le consultant qui accompagne la MOAD dans ce volet, ont eu à rencontrer les responsables de chaque structure pour faire le point sur les activités et prendre note des difficultés pour la mise en œuvre des différentes conventions. Ainsi, il a été décidé que chaque structure devra transmettre au plus tard le 24 février 2017 à la MOAD les différents rapports d’activités distincts par financement, de même que les justificatifs relatifs aux avances perçues. Le programme d’activités de l’année 2017 est également attendu au plus tard le 24 février.

Les responsables présents ont tous reconnu la pertinence de cette rencontre, et se sont engagés à faire le nécessaire pour réactiver les conventions. Le Directeur Général de la MOAD a montré toute sa disponibilité à les accompagner pour l’aboutissement des conventions qui concourent toutes à l’atténuation des impacts négatifs de la réinstallation des populations affectées et pour la réussite du projet.

 

0 visiteurs en ce moment

 visites
Lettre d'information